Publication

Prendre un nom de plume

5/5 - (1 vote)

Qu’est-ce qu’un nom de plume?

Un nom de plume est le:

  1. nom d’emprunt d’un écrivain.
  2. nom qui apparaît sur une couverture de livre pour identifier son auteur (ex. souvent les noms d’auteur ne sont pas les noms de l’Etat-civil).

Il s’agit donc du nom d’auteur, celui qui est utilisé pour identifier l’auteur. Et il peut être différent du vrai nom de l’écrivain.

Choisir un nom d’auteur est une réflexion importante dans sa carrière d’écrivain. Il ne faut pas que ce soit juste pour faire comme les autres ou juste pour faire joli, il faut que le nom ait une raison d’être.

Pourquoi prendre un nom de plume?

“Il fut un temps où les femmes choisissaient un nom de plume masculin pour éviter les préjugés du milieu de l’édition. Une époque révolue ? Pas vraiment.” Je vous laisse lire cet article de 2015 qui partage l’expérience d’une auteure. Aujourd’hui, je vais me contenter de raisons propres à l’auteur.

Lorsqu’on se lance dans la carrière d’écrivain, on a souvent tendance à garder son job à côté, un travail qu’on dit “alimentaire”. Durant cette période, vous allez donc cumuler deux “identités” : celle d’auteur et celle du quotidien.

Si vous décidez d’écrire avec votre vrai nom, il n’y aura pas de barrière entre vos deux identités. Il faudra faire attention à vos réseaux sociaux, notamment pour protéger votre vie perso. Vous prendrez donc le risque que vos collègues, amis, famille, clients découvrent votre métier d’écrivain.

Entretenir le mystère

Stratégiquement, il peut être intéressant de garder son nom secret. C’est un peu comme avoir une identité secrète, se mettre dans un rôle (tout en restant authentique bien sûr). Cela peut être intéressant dans certains genres.

La famille

Vous pouvez avoir envie de protéger votre vie familiale, votre jardin secret, vos proches, et ne pas les impliquer dans vos activités d’auteur.

Un nom plus fun

Il arrive que des auteurs trouvent leur nom trop banal, trop court ou trop long et souhaitent opter pour un nom de plume afin de marquer les esprits.

Le travail

En fonction de votre emploi principal, vous pouvez souhaiter séparer les deux domaines. Notamment si vous avez un métier public ou que vous êtes fonctionnaire/chef d’entreprise, par exemple. Demandez-vous quels seront les impacts sur votre boulot, notamment si vous écrivez dans des genres tels que l’érotisme.

Rester dans l’ombre

Des auteurs choisissent un pseudonyme pour rester discrets dans leur activité d’écrivain. Que ce soit pour des questions de tranquillité ou pour garder son activité secrète.

Si vous décidez de choisir un nom de plume, voici quelques pistes pour le trouver.

Comment le choisir?

La question du choix du nom de plume est difficile et cruciale. Sous quel nom? Comment le choisir? Comment faire pour qu’il soit original? Ces questions se posent rapidement dans la tête d’un auteur.

Choisir un surnom participe au marketing du livre autour de l’auteur, tout comme le choix d’une couverture, de la 4e de couverture, etc.

1 – Voir du côté de ses origines

Piochez dans vos prénoms, ceux de votre famille, des noms de famille de vos ancêtres, dans vos origines étrangères si vous en avez.
 
Attention à ne pas emprunter le nom de votre conjoint, cependant… sait-on jamais…

2- S’inspirer de la fiction

Vous pouvez piocher du côté de vos romans-films-séries préférés. Il peut s’agir d’un prénom de personnage, d’un nom, d’un lieu ou d’un point spécial dans l’une de vos fictions favorites.

Votre pseudonyme reflétera vos goûts, vos préférences et vous parlera davantage qu’un nom de plume fabriqué.

Attention : on évite de prendre un nom de personne très connue.

3- Jouer avec les mots

En partant de mots existants, il est possible de former de nouveaux mots : en verlan, avec des anagrammes, en partant de vos initiales, en mélangeant des prénoms/noms existants. Je vous renvoie à ma vidéo sur les prénoms de ses personnages qui pourra vous donner des pistes supplémentaires.

4 – S’inspirer de sa vie

Peut-être avez-vous croisé des personnes qui vous ont marqué, des lieux qui vous ont plu, une ville qui a fait mouche. Ce peut aussi être le nom d’une rue, d’un lac, d’un parc. Vous pouvez ne prendre qu’un bout et y ajouter votre prénom par exemple ou combiner deux mots de votre quotidien.

Ce peut aussi être un surnom que l’on vous donne/donnait, le nom de l’un de vos ours en peluche, d’un jouet ou tout autre chose qui a marqué votre vie voire votre enfance.

A retenir

Le nom de plume doit être :

  • facile à écrire et à prononcer.
  • doit évoquer quelque chose chez vous, vous allez le lire et l’entendre souvent…
  • marquant et associé au genre dans lequel vous écrivez (il semblerait par exemple que les noms anglo-saxons fonctionnent mieux en romance).
  • validé par des proches. Même si c’est vous qui avez le dernier mot, il est quand même bénéfique d’avoir des avis extérieurs.

Enfin, attention à ce que ce nom de plume ne soit pas un prétexte pour ne pas assumer, et pour vous cacher derrière ce pseudo. Cela pourrait vous porter préjudice sur le long terme. Le nom doit être un outil au service de vos romans et non pas un frein à votre carrière.

Le problème…

Eh oui, car prendre un nom de plume peut aussi être dérangeant dans le cas où vous en utilisez plusieurs ou si vous utilisez votre nom pour certains romans et un nom de plume pour les autres, car votre communauté sera coupée en deux. Il faudra partir de zéro pour toucher vos lecteurs dans les deux genres. Il est toujours bon de voir circuler le même nom, cela joue pour la notoriété de l’auteur.

Si vous n’utilisez qu’un seul nom de plume, alors pas de souci, mais choisissez-le bien, car il ne sera pas possible de revenir en arrière, sauf à créer une nouvelle identité avec vos prochains romans.

Si vous avez un nom de plume, n’hésitez pas à nous dire comment vous l’avez trouvé/créé, ça peut être sympa. 🙂

Bon courage dans vos recherches.

A bientôt,

Audrey
Rêve d’Auteur

Pour aller plus loin :

10 noms de plume d’auteurs célèbres

Nom de plume + aspect légal


Abonne-toi ♥

Reçois des astuces, des conseils, des bons plans et de la motivation chaque lundi dans ta boite mail. Tu auras également accès aux ebooks gratuits ainsi qu’à toute la bibliothèque privée de Rêve d’auteur.

Je rejoins la communauté des RêvAuteurs.

3 commentaires

  • Fileas

    Bonjour Audrey,
    Merci pour votre article très eclairant.
    Mon pseudo est Fileas, mais a la lecture de votre article, je me rend compte qu’il n’est pas tres adapté
    Quand j’ai envoyé mon manuscrit a Librinova, j’ai été un peu pris de court. Un peu effrayé de devoiler mes nom prénom, j’ai en urgence cherché un pseudo. Après reflexion ca a été Fileas, car j’adore Jules Verne.
    Mon histoire “les Robogo et les voleurs du musée” est une histoire d’aventure certes. Mais il y a des robots et des super-héros, et ça ca fait pas tres Fileas.
    Donc j’hésite entre publier mon 2e roman, la suite du 1er, soit avec mes nom prénom reels, soit avec un autre pseudo plus adapté
    Mais cette fois je me donnerai de nombreux mois de réflexion…
    Comme vous dites, le pseudo, c’est crucial et faut pas se planter !
    Bonne journée

  • Sam

    Coucou

    J’ai pris un nom de plume pour ne pas être embêtée au travail surtout…

    Je voulais garder les mêmes initiales et l’origine italienne de mon vrai nom. Parties de la avec ma meilleure amie, on a épluché nos répertoires téléphoniques (près de 1000 noms chacune) et cherché la combinaison parfaite 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :