Conseils

Le piratage des ebooks

C’est un sujet qui revient énormément sur les groupes Facebook ou sur Twitter : le piratage ou simplement le téléchargement illégal des ebooks.

Alors comment ça se passe, est-ce que ça doit vraiment nous inquiéter, comment lutter?

Qu’est-ce que c’est?

Le piratage des ebooks, c’est le fait de télécharger illégalement un livre, c’est-à-dire sans le consentement de l’auteur et sans le payer. Il existe à ce jour une multitudes de sites permettant ce type de téléchargements. Evidemment, cela a toujours existé pour les films, les séries, la musique, mais les livres sont aussi touchés avec l’explosion du numérique. Et clairement, disons les choses comme elles sont : c’est du VOL. C’est comme aller dans un magasin, se servir et sortir sans payer. Mais les pirates ne le voient pas comme ça puisque le produit est numérique.

On pourrait se dire qu’avec les livres à bas prix, les abonnements type Prime, Kindle etc le piratage est inutile et pourtant…

Quelles sont les excuses des pirates? Pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article. On retrouve principalement les deux raisons suivantes :

  • le prix des ebooks
  • le mauvais format (epub, mobi), il est plus simple d’aller récupérer directement le livre au bon format

Le problème c’est aussi que ces sites de téléchargement arrivent souvent en tête des recherches sur les moteurs de recherche. Il est donc parfois plus tentant pour un lecteur d’aller sur ce type de site plutôt que sur une plateforme payante.

Les statistiques

Difficile d’avoir des chiffres précis, mais on peut déjà dire qu’à l’échelle du téléchargement en général (films, séries etc), le site Geeko explique que « les sites de piratages ont été visités plus 300 milliards de fois en 2017, soit plus de 820 millions de visites quotidiennes.« 

Il précise aussi que parmi les pays les plus demandeurs de contenu pirate : « les États-Unis ouvrent la marche, suivis de la Russie, l’Inde, le Brésil et la Turquie. La France est le premier pays européen avec plus de 10 milliards de visites. Enfin, il faut préciser que ces chiffres sont probablement sous-évalués au vu de la difficulté à tracer l’activité des pirates. »

C’est assez impressionnant!

  En France, 22% des lecteurs numériques auraient eu recours au téléchargement illégal en 2019. Voir le graphique ICI.

Que peut-on faire?

Il existe plusieurs solutions, plus ou moins efficaces:

  • envoyer un message au site en leur demandant de retirer le ou les livres (en général, ils le font) mais ça oblige à aller à la pêche aux sites pour trouver vos livres.
  • faire appel à des sociétés privées qui se chargent de chercher et de faire enlever vos livres des plateformes. Cette solution est évidemment payante.
  • laisser faire HADOPI (plus d’infos en bas d’article)
  • laisser couler, ne rien faire.

A noter que certains sites sont en réalité des faux sites. Ils ne proposent pas réellement votre livre. Ils collectent des informations. Ce sont en réalité des arnaques, alors faites très attention car beaucoup d’auteurs vont directement télécharger pour vérifier qu’il s’agit bien de leur livre. Grosse erreur.

Pour en savoir plus, vous trouverez un article très complet par ICI.

Mon avis

Honnêtement, je m’en fiche et le téléchargement illégal ne m’a jamais empêchée de dormir, même au début de ma « carrière » d’auteur. Je ne suis jamais allée chercher si mes livres y étaient (ils le sont, on me l’a dit haha) et ça me passe au-dessus.

Pourquoi?

  • J’ai mieux à faire que d’aller à la chasse aux sites. C’est du temps de perdu car ce genre de sites pullulent, si on arrive à faire enlever ses livres de l’un d’eux, un autre verra le jour.
  • Les lecteurs qui vont sur ce type de sites ne l’auraient pas acheté sur un site de vente légal. Je ne le vois pas comme une perte d’argent.
  • On pourrait dire: mais quand même tu as travaillé pendant des mois sur tes livres etc oui, c’est clair, mais franchement, on n’empêchera jamais le piratage, alors pourquoi se mettre la rate au court-bouillon pour ce genre de chose?
  • Qui sait? Peut-être que ces vilains lecteurs me font quand même de la pub auprès de leur entourage. haha
  • Ce serait presque flatteur. Presque… Finalement, j’ai plus de lecteurs que ce que je pensais.

En bref, vous l’avez compris, il est difficile de lutter contre le téléchargement illégal. A vous de voir si ça vous contrarie au point de vouloir entamer des démarches, ou non.

Quelques articles supplémentaires :

La loi HADOPI

La différence France/Allemagne

Le recensement des sites légaux

Et vous? Avez-vous déjà vérifié si vos livres y étaient? Avez-vous vous fait quelque chose? N’hésitez pas à commenter pour en discuter et donner des pistes pour les autres auteurs. 🙂

A bientôt,

Audrey – Rêve d’Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :