Interviews

Interview de Thierry LOUIS HENRI

***

**

Qui es-tu? Raconte-nous ton parcours, celui qui t’a mené à l’écriture. 

Mon nom d’auteur est Thierry LOUIS HENRI. J’ai un métier strict et encadré, et l’écriture est la porte qui me permet de m’évader. Mais ce n’est pas ce qui m’a poussé à écrire initialement. Mon premier écrit remonte à mes 14 ans, un roman de sci-fi anticipation (jamais publié). Je n’étais pas un enfant « geek », alors mes jeux ont toujours aidé mon imaginaire à se développer. Les trois romans suivants n’avaient pas non plus été publiés. Et tout s’est accentué avec l’écriture du Dernier choix de l’Homme (titre initial: La dernière onde, non gardé car déjà pris), beaucoup plus fouillé en terme scientifique. Puis L’appel des temps (indé), avec encore un style anticipation / sci-fi / scientifique.

***

**

Les romans

Dans quel(s) genre(s) écris-tu? 

Les deux premiers sont de la science-fiction anticipation, ceux en cours fantasy / science-fiction / et une romance historique d’aventure.

Quel est le livre dont tu es le plus fier parmi tes publications? Celui qui te marque le plus?

Le dernier choix de l’homme. Peut être moins bien écrit que le second, mais le travail derrière (2 ans) était plus important. Et aussi parce qu’il aborde le réchauffement climatique, d’un grand intérêt pour moi, et parce que les événements que j’y décris se réalisent et dans le même ordre (et c’est assez flippant…)

***

**

Métier d’auteur

Es-tu auteur à temps plein? Vis-tu de tes romans? 

Pas à temps plein, mais si je comptais en heures, ce serait du mi-temps.

Si tu travailles à côté, qu’est-ce qui est le plus difficile?

Ne pas écrire pendant les heures de travail et parvenir à garder dans un coin de sa tête les idées qui la traversent.

***

**

L’autoédition

Qu’est-ce qui te plait le plus en autoédition? 

La liberté d’action post-édition. Il est plus facile de modifier ou apporter quelques corrections en fonction de ce qui nous est remonté.

Qu’est-ce que tu aimes le moins en autoédition? 

A moins d’avoir déjà un large réseau : l’invisibilité. Mais elle est la même avec les maisons d’édition (sauf si l’on est un auteur reconnu).

Es-tu intéressé par l’édition traditionnelle en Maison d’Edition? Ou es-tu déjà hybride? 

Hybride. Mais les prochains seront en auto.

***

**

L’écriture

Quand écris-tu? A quel moment de la journée? 

La nuit. Le calme m’inspire. Quand on a un cerveau qui part dans tous les sens et qu’on est capté par le moindre élément perturbateur, la tranquillité en est l’antidote.

As-tu des habitudes d’écriture, des rituels? 

Non.

Plutôt papier? carnet? ordinateur?

Déjà papier et reprise ordinateur, le jour même.

Plan ou improvisation? 

Les deux. Le plan donne la ligne conductrice, et l’imagination s’évade dans l’improvisation. Pour autant, m’appuyant sur des éléments scientifiques ou historique, la part de recherches nécessite un cadre. Je m’en imprègne tellement que le plan devient pleinement intégré.

Combien de temps pour écrire le premier jet d’un livre?

LDCDH : 1 an et demi. ADT : à peine 6 mois. J’en ai un en cours depuis 2 ans (historique nécessitant de nombreuses recherches), un que je vais faire en 2 mois. Donc aléatoire.

***

**

Indiscrétions

Quel est ton livre préféré?

Jurassic Park de Michael Crichton. C’est lui qui m’a plongé dans la lecture et qui m’a aidé à exprimer mes idées.

As-tu des hobbies? des loisirs en dehors de l’écriture?

Du sport (basket et ski essentiellement, mais plein d’autres aussi), la musique (guitare), et tellement d’autres…

Qu’éprouves-tu avant la sortie d’un roman? 

De la peur. C’est ce qui explique que j’ai mis presque 25 ans à me lancer. Cela provient de mon côté introverti.

***

**

Et pour finir…

Quels sont tes projets dans les mois à venir? 

La sortie d’un de mes romans, écrit en 2000 et en cours de modification / correction. Un roman fantasy (essai). Les deux normalement avant fin d’année. Un gros projet (aventure / romance / historique), j’en suis au tiers, je pense qu’il me reste au moins un an de travail dessus, sinon plus. Un sci-fi d’anticipation psychologique (là je fais un plan très détaillé). Et quelques autres qui ne seront peut-être jamais terminés.

As-tu un ou des conseil(s) pour les auteurs débutants? 

De croire en eux (facile pour quelqu’un d’introverti). De se relire encore et encore et de laisser du temps, ne pas se précipiter.

Quelque chose à ajouter?

Écrire, c’est transmettre ses rêves, ses idées, ses convictions. Il faut accepter que d’autres n’aient pas les mêmes, et que certains soient avides de voyager avec vous. N’ayez pas peur d’exagérer, nous vivons dans un monde d’exagérations.


***

**

En savoir plus sur l’auteur:

Facebook Site internet Twitter

Pour découvrir ses romans : AMAZON

***

**

Merci à Thierry de s’être prêté au jeu de l’interview en toute sincérité.

Interview du 12 août 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :