MISEN Annette



***
**

Qui es-tu? Raconte-nous ton parcours, celui qui t’a mené à l’écriture. 

Mes premiers écrits désiraient partager mes « recherches » sémantiques. Ils s’adressaient à un public ciblé et restreint. Ecrire un roman me tenaillait depuis longtemps, mais le temps me manquait pour mener à bien ce projet. Lorsque j’ai pu me libérer de certaines obligations, je me suis « lancée » dans la rédaction sans me poser d’autre question que partager mes élucubrations avec les lecteurs. Mes études en sémantique hébraïque et mon passé d’enseignante m’ont donné l’envie de présenter un beau texte, en plus d’une histoire humaine attachante et…captivante (selon mes lecteurs). Je ne me doutais pas alors, qu’en l’espace de quatre ans, je rédigerai cinq romans, dont trois sont édités.

***
**

Les romans

Combien de livres as-tu publiés? 

Trois livres sont édités : Hallunia (2016), Venko (2017) et la Cité de l’Emprise, 1.Germe (2019)

Dans quel(s) genre(s) écris-tu? 

Anticipation, dystopie.

Quel est le livre dont tu es le plus fière parmi tes publications? Celui qui te marque le plus?

Je les aime tous, mais je pense que j’ai une affection plus particulière pour Hallunia qui est le premier.

***
**

Métier d’auteur

Es-tu auteure à temps plein? Vis-tu de tes romans? 

Malheureusement non, je ne vis pas de mes romans. Ecrire est une passion, voire un besoin. Mais c’est loin de pouvoir nous nourrir.

Si tu travailles à côté, qu’est-ce qui est le plus difficile?

J’ai la chance de ne plus travailler. Mais lorsque c’était encore le cas, je devais souvent mettre un frein à mon imagination par manque de temps pour écrire.

***
**

L’autoédition

Qu’est-ce qui te plait le plus en autoédition? 

La liberté de conserver le texte comme je le ressens. Attention, je reste attentive à ce qu’il soit beau tout en étant fluide et plaisant.

Qu’est-ce que tu aimes le moins en autoédition? 

N’avoir aucun appui pour promouvoir les romans.

Es-tu intéressée par l’édition traditionnelle en Maison d’Edition? Ou es-tu déjà hybride? 

Oui, je serai intéressée par cette manière de procéder. Mais ne nous voilons pas la face… c’est vraiment compliqué d’y accéder.

***
**

L’écriture

Quand écris-tu? A quel moment de la journée? 

J’écris souvent l’après-midi et parfois en soirée.

As-tu des habitudes d’écriture, des rituels? 

Non, aucun rituel. Par contre, trop de bruit me dérange et perturbe mon cerveau 🙂

Plutôt papier? carnet? ordinateur?

Ordinateur. J’y écris beaucoup plus vite qu’à la main…

***

Plan ou improvisation? 

Idée générale, en premier puis plan. Mon passé de prof me poursuit 🙂

Combien de temps pour écrire le premier jet d’un livre?

En moyenne, je rédige un roman (jusqu’à sa complète vérification) sur dix mois à un an.

***
**

Indiscrétions

Quel est ton livre préféré?

La Bible ! Pour ce qui est du reste de la littérature, je n’ai pas un livre préféré mais plusieurs. Souvent à caractère historique.

As-tu des hobbies? des loisirs en dehors de l’écriture?

Oh oui, je suis curieuse de tout. Hormis la cuisine, la couture, le jardinage, la marche, les musées, les réunions entre amis…

Qu’éprouves-tu avant la sortie d’un roman? 

La satisfaction d’être arrivée au bout du projet. L’impatience de l’avoir en main. La crainte qu’il ne plaise pas ou pas autant…

***
**

Et pour finir…

Quels sont tes projets dans les mois à venir? 

Ecrire le quatrième tome de « la Cité de l’Emprise ». Et ensuite d’enchaîner avec un livre unique qui sera différent parce que uniquement SF (et non plus anticipation).

As-tu un ou des conseil(s) pour les auteurs débutants? 

Toujours croire en soi, mais en écoutant les conseils. Ne pas avoir peur non plus de revoir son texte. Chercher toujours à s’améliorer.

Quelque chose à ajouter?

Non, si ce n’est merci pour cet espace de présentation !

***
**

En savoir plus sur l’auteur:

Twitter – Facebook – Amazon  Site internet

***
**

 Pour découvrir ses romans : Amazon ou Fnac ou Publibook ou Publierunlivre

***
**

Merci à Ninon de s’être confiée à Rêve d’auteur. 🙂




%d blogueurs aiment cette page :